•  

    winter-solstice-2015-northern-hemisphere-6198071570464768-hp

    SOLSTICE D'HIVER 2015 - C'est l'hiver et les jours se rallongent (si si) à partir de ce mardi 22 décembre 2015. Et ce n'est pas dû au hasard. A quoi correspond vraiment la date du solstice d'hiver ? Quelle nouvelle durée d'ensoleillement vous attend ? Les réponses dans ce dossier.

    Le solstice d'hiver joue double jeu :  après nous avoir apporté la plus longue nuit de l'année, il nous offre de plus en plus de lumière jusqu'au printemps ! Pour la majorité d'entre nous, la date du solstice d'hiver correspond à un jour unique. En réalité, le solstice est un événement astronomique qui ne dure qu'un instant ! A cette date, dans l'hémisphère nord, qu'il s'agisse du solstice d'hiver 2015, du solstice d'hiver 2016 ou 2017 (etc.), la durée du jour est la plus courte de l'année, la durée de la nuit la plus longue.

    Comme tous les six mois, la position de la Terre par rapport au soleil atteint en fait son inclinaison maximale. Soit vers le haut, soit vers le bas par rapport à l'horizon. En ce qui concerne le solstice d'hiver dans l'hémisphère nord, la position apparente du soleil vu de notre planète atteint son extrême méridional (point le plus au Sud par rapport à l'horizon) : c'est le jour le plus court de l'année. Actuellement, notre hémisphère reçoit surtout des rayons rasants à l'effet chauffant limité et le Pôle-Nord se retrouve même plongé dans le noir ! En revanche, l'été commence dans l'hémisphère sud. Chacun son tour... 

    Date du solstice d'hiver 2015 : le 21 ou le 22 décembre ?

    Le 22 ! Selon les prévisions de l'Institut de mécanique céleste et de calcul éphémérides (IMCCE), le solstice d'hiver s'est produit ce mardi 22 décembre, à 04h47mn57 (UTC) très exactement. Lors du solstice d'hiver, la déclinaison du Soleil est à son minimum (-23°26,1').

     

    linternaute.com


  • superfrelon-louve657

    Un avion de la Gendarmerie royale, en mission de surveillance maritime, a repéré vendredi un bateau de pêche entrain de chavirer au sud de Dakhla et a aussitôt alerté la Marine Royale qui a pu repêcher sains et saufs les 18 membres de son équipage, apprend-on samedi auprès des autorités locales de la province d'Oued Ed-Dahab.

    Un bateau de pêche, de type palangrier, était en train de chavirer à 200 km au sud de Dakhla et à 16 km de la côte lorsque qu'un avion de la Gendarmerie royale, en mission de surveillance maritime, l'a repéré, vendredi 18 décembre vers 16H45, précise-t-on de même source.

    Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances du naufrage du bateau.

     

    MAP


  • faussaires de billets de banque

    La plus grosse affaire de trafic de devises au niveau de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca a été déjouée, lundi, grâce à la vigilance des éléments de la Gendarmerie Royale, rapporte Assabah en Une de son édition de ce jeudi 10 décembre.

     Le coupable, employé d’une compagnie de transport aérien d’un pays du Golfe, a été arrêté en possession de 20 millions de dirhams et a comparu, mercredi, devant le Procureur général à Casablanca, affirme le journal.

     Des sources bien informées ont confié à Assabah que le coupable avait éveillé les soupçons des gendarmes alors qu’il se trouvait dans la salle d’embarquement et s'apprêtait à rejoindre les passagers d’un vol à destination d’un pays du Moyen-Orient. De plus, ayant l’habitude de voyager à bord des avions du transporteur qui l’emploie, le trafiquant a refusé de se soumettre aux ordres des gendarmes qui voulaient fouiller le bagage à main qu’il prévoyait d’emporter avec lui en cabine.

     Sa réticence n’a fait qu’exacerber les soupçons des gendarmes qui ont fini par découvrir les grosses sommes d’argent en coupures d’euros qu’il cachait dans sa valise. Une raison suffisante pour lui passer les menottes et ouvrir une enquête. L'homme était cependant accompagné d'un complice qui est parvenu à échapper aux autorités, signale le quotidien.

     Au cours des interrogatoires, le prévenu a confié aux enquêteurs avoir agi à l’instigation d’un ami dont il a dévoilé l’identité et qui est actuellement activement recherché, précise Assabah qui souligne que les révélations de l’accusé devraient faire tomber des têtes dans plusieurs administrations. En attendant, l’Office des changes et l’Administration des douanes devraient formuler leurs requêtes par rapport à cette affaire.

     

    lareleve.ma


  •  

    blanchiment d’argent

    Casablanca - Les éléments de la Gendarmerie Royale de l'aéroport international Mohammed V de Casablanca ont réussi à mettre en échec une tentative de contrebande d'une somme de devise de 3.868.110 euros et de 130.000 dollars américains que deux citoyens marocains ont essayé de faire sortir frauduleusement du pays, apprend-on jeudi auprès de la Gendarmerie Royale.

    Les deux malfrats, qui travaillaient chez les compagnies aériennes Air France et Qatar Airways, ont été arrêtés dans deux opérations distinctes, souligne la même source, précisant que lors de la première opération, il a été procédé à la saisie de 1.364.610 euros et de 120.000 dollars américains dissimulés dans une voiture de location garée dans un parking à l'extérieur de l'aéroport.

    Les investigations préliminaires ont permis la saisie de la somme restante estimée à 2.503.500 euros et de 10.000 dollars et ce, dans une voiture d'Air France, garée dans une zone au point frontalier de l'aéroport international Mohammed V, souligne la Gendarmerie Royale.

    Suite à ces deux opérations, une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances de cette tentative de contrebande de devises vers la ville de Dubai à travers Doha, indique-t-on de même source, notant que l'enquête est toujours en cours pour l'arrestation du cerveau de cette tentative de contrebande.

     

    MAP






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires