KaZeo
+
shahid
Follow me
Join now

Moteur de recherche
Médiathèque
Statistiques
  • 1 connecté(s)
    Total de 88 027 visiteur(s)

L’Ecole Royale de Gendarmerie de Marrakech

Aussi, depuis sa création au lendemain de l’indépendance, n’a-t-elle cessé d’investir dans l’Homme, dont elle a fait sa valeur la plus sûre.
Cette mission, très lourde à assumer, mais combien noble dans sa portée, est confiée à l’Ecole Royale de Gendarmerie Marrakech.
Institution rattachée directement, dans la hiérarchie de l’Arme, au Commandant de la Gendarmerie
Royale, elle est actuellement installée, et ce depuis 1967, à Marrakech, après avoir été successivement basée à Sefrou et à Meknes.
Durant son existence, cette institution n’a pas cessé d’évoluer : elle a connu plusieurs réajustements, extensions et créations.
Pour mieux rapprocher le lecteur de l’Ecole Royale de Gendarmerie Marrakech, il sera examiné
successivement la formation des officiers, puis celle des sous-officiers et ce, à travers les quatre grandes composantes de cette institution, à savoir :
- le commandement de l’Ecole Royale de Gendarmerie Marrakech
- la formation des officiers de Gendarmerie
- la formation des sous-officiers
- le centre d’instruction de Benguérir et le centre de perfectionnement.

Le commandement de l’Ecole Royale de Gendarmerie Marrakech L’E.R.G.M.

est commandée par un officier supérieur de Gendarmerie ayant les attributions de chef de corps, nommé par décision du Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, et dont l’autorité s’exerce sur l’ensemble du personnel.
Le directeur de l’E.R.G.M. dispose de services administratifs et techniques chargés de la logistique, de la conception des programmes d’instruction et de leur bonne application.

La formation des officiers

- L’Ecole supérieure d’application des officiers (E.S.A.) Haut lieu de la coopération afroafricaine,
et ayant formé jusqu’à 130 officiers de Gendarmerie de onze pays frères et amis, cette institution a
vu le jour dès 1974.
Après plus de 25 ans d’existence, l’E.S.A. est en passe de devenir le dépositaire d'un véritable savoir-faire en matière d’enseignement et de formation au sein de la Gendarmerie Royale.
Faisant appel à la fois à la culture d’éminents professeurs universitaires et aux connaissances théoriques et pratiques, ainsi qu'à l’expérience, d’officiers de l’Arme, cette école s’est fixé comme objectif majeur de doter, au terme de sa formation - qui dure une année scolaire - l’officier
d’un savoir-faire à même de le rendre parfaitement à l’aise dans ses responsabilités futures.

Formation des officiers issus des rangs

Ce stage s’inscrit dans le cadre de la formation continue des officiers de l’Arme et vise les objectifs suivants :

- amélioration de leur niveau de culture générale
- acquisition de nouvelles connaissances afférentes aux changements et mutations que connaît la société, qu’ils soient d’ordre technique ou aient trait à l’environnement ou au respect des droits de l’Homme.
- revalorisation de l’officier nouvellement promu, visant une mise à niveau avec les officiers issus de
l’Académie Royale Militaire.

La formation des sousofficiers

Constituée exclusivement d’officiers et de sous-officiers, la Gendarmerie Royale accorde une attention toute particulière à la formation de cette dernière catégorie de son personnel.
De la formation initiale au B.S.G., en passant par le diplôme d’O.P.J., la réussite de la carrière du sous-officier est conditionnée par une série de stages auxquels le gendarme, le Mdlchef ou l’adjudant doit satisfaire.

  • Le recrutement :

Considérant la multiplicité et la complexité des missions dévolues au gendarme, le recrutement de ce dernier se trouve normalement soumis à des critères très stricts de niveau d’instruction, de moralité et de santé physique.
Jeunes Marocains, bacheliers au minimum (toutes options confondues), les candidats sont tout d’abord soumis à une sélection sur dossier avant de passer un concours d’entrée.
Après leur admission, les élèves gendarmes doivent s’engager à servir dans la Gendarmerie Royale pendant huit ans à compter de la date de leur nomination en qualité de gendarme.
Ce contrat peut être résilié par décision du commandant de la Gendarmerie Royale pour cas d’indiscipline ou pour tout acte que le commandant de la Gendarmerie Royale estimera préjudiciable au renom de l’Arme.

  • Organisation des études :

Le cycle d’étude de l’élève gendarme est étalé sur deux ans, la première année étant essentiellement consacrée à la formation militaire, qui se déroule au C.I.G.R. de Benguérir, et la deuxième à la formation professionnelle, qui se déroule à l’E.F.Q.G.R., à Marrakech. Ce qui nous amène à faire connaissance avec ces deux établissements :
• Le centre d’instruction de Benguérir (C.I.G.R.) Créé initialement à Fès (Sefrou) en 1958, il a été transféré à Meknes pour s’installer enfin à Marrakech, en 1967.
Sa vocation principale est actuellement la formation professionnelle des élèves gendarmes. Pour ce faire, il ne cesse de faire appel aux moyens pédagogiques les plus efficients et les plus adaptés à notre réalité marocaine.
Ne parle-t-on pas de la "ruralité" de la Gendarmerie ?

Cette constance du service de la Gendarmerie, conjuguée - comme précisé plus haut - avec la grande diversité des domaines de son intervention, imposent inévitablement aux tenants de la destinée de cette institution de revoir sans cesse aussi bien la méthodologie de travail adoptée que les matières enseignées. L’objectif final étant la préparation et la formation des gendarmes, agents de la force publique et agents de la police judiciaire pouvant exercer dès leur sortie de cette école.
Ainsi, les programmes des retenus embrassent des domaines de connaissance aussi larges que
diversifiés allant de l’enseignement des langues à la protection de l’environnement, en passant par les droits de l’Homme ou du droit humanitaire international.

  • Le Centre de perfectionnement

L’inconstance de notre époque et la rapidité de remise en cause des valeurs d’une génération à une autre nous amènent à accorder une attention toute particulière à la formation continue de notre personnel. Ainsi, le cadre sousofficier se voit suivi et pris en charge pour son recyclage et pour son perfectionnement tout au long de sa carrière. C’est la mission assignée au Centre de Perfectionnement de la Gendarmerie (C.P.).
Créé en 1975, le C.P. organise les cours par correspondance au profit des gradés et gendarmes, candidats au diplôme d’Officier de Police Judiciaire (O.P.J.) ou au Brevet Supérieur de la Gendarmerie Royale (B.S.G.), ce qui leur permet d’accéder au grade supérieur ou de commander une brigade. Après une année de cours par correspondance, le candidat sélectionné suite à un test conséquent suit une formation de quinze semaines.
Les cours ont pour but essentiel :
- d’améliorer la culture générale des gradés et gendarmes
- de parfaire leurs connaissances techniques en matière de police judiciaire, administrative, scientifique et technique
- de valoriser leurs compétences au commandement d’une brigade.
Le Centre organise, par ailleurs, des stages pour la formation de spécialistes dans diverses techniques (balistique, graphologie et autres techniques d’identification.)
Enfin, il est intéressant de signaler la mise en service, en 1999, d’une école d’intervention professionnelle (E.I.P.), une unité pédagogique par excellence, dont le rôle est d’optimiser la formation en mettant les élèves gendarmes et les stagiaires en situation concrète, très proche de la réalité du terrain.
Cette structure est appelée à devenir, dans un avenir très proche, un centre pour techniciens en identification criminelle, dont la mission première est de pourvoir les brigades en "spécialistes" de scènes de crime.

Conclusion

Consciente d’être impliquée au premier chef au niveau de l’efficacité de l’Arme, l’E.R.G.M. s’efforce de maintenir très haut le prestige de la Gendarmerie Royale en fournissant aux unités un personnel qualifié à même de remplir les nombreuses missions qui lui incombent, fidèle à notre devise sacrée : Dieu - Patrie - Roi.

gendarmerieroyalemarocaineL’Ecole Royale de GendarmerieERGMMarrakech

Le vendredi 10 août 2012 à 13h49 dans ERG Marrakech
Poster un commentaire
Pseudo :
Email (facultatif) :
Adresse site (facultatif) :
Votre message :
Voulez-vous suivre le fil de la discussion ?
Vos commentaires sont soumis à validation par le webmaster !
0524301384

0524301384 (Visiteur)
Je Suis Un Jeune Âgée De 18 Ans je suis en 2éme année bac Branche économique J'aimerais Bien être un de votre étudiant après avoir mon bac et merci 

Mardi 12 Février 2013 à 20:43

0524301384

0524301384 (Visiteur)
Je Suis Un Jeune Âgée De 18 Ans je suis en 2éme année bac Branche économique J'aimerais Bien être un de votre étudiant après avoir mon bac et merci 

Mardi 12 Février 2013 à 20:43

housaine

housaine (Visiteur)
je suis un jene garcon de 22 jai 4 émé anné .brit ndkhol l3askar a marakech .lah irhm lwalidine.

Samedi 29 Septembre 2012 à 17:01

Restez au courant
La revue de la G.R
  • gendarmerie royale marocaine14
Sondage
  • Internet puisse être une source de danger en matière d'exploitation sexuelle des enfants ?