• Gendarmes du monde - La Maréchaussée Royale Hollandaise

    Gendarmes du monde - La Maréchaussée Royale Hollandaise

    Le Royaume de Hollande est un pays du Nord-ouest de l’Europe. Sa capitale est Amsterdam et sa superficie est de 40 840 Km2. C’est une monarchie constitutionnelle dont la population est de l’ordre de 16 millions d’habitants qui pratiquent dans leur majorité le protestantisme et le catholicisme. Etant un pays de l’union européenne, la monnaie officielle de la Hollande est l’Euro. Son P.I.B par habitant est de 24 119.1 $ tandis que le taux de chômage avoisine les 2,8%.

    Gendarmes du monde - La Maréchaussée Royale Hollandaise

    La Gendarmerie qui a conservé en néerlandais son appellation ancienne de Maréchaussée relève des forces armées néerlandaises auprès desquelles elle remplit la mission de police militaire. Elle occupe également une place importante dans la structure policière des Pays-Bas. Par ailleurs, elle assure diverses
    tâches de protection, de contrôle et de police et apporte, en cas de besoin, son soutien à la police pour assurer le maintien de l’ordre. De plus, la gendarmerie est chargée de la surveillance des  frontières aux aéroports et veille, de la sorte, activement au respect de la législation à l’égard des étrangers.
    Tout comme les autres unités des forces armées des Pays-bas, la gendarmerie néerlandaise  contribue aux opérations de gestion de crises et de maintien de la paix. Dans ce cadre, elle a participé à des opérations en Afrique australe, en Irak, au Cambodge, à Haïti, en Roumanie, en Angola et dans l’ex-Yougoslavie.

    Gendarmes du monde - La Maréchaussée Royale Hollandaise

    Missions :

    Les missions de la Maréchaussée royale sont d’ordre préventives (patrouilles, contrôle de la circulation, maintien de l’ordre, escortes, etc.) ou répressives (enquêtes, recherches et arrestation de malfaiteurs, etc.).
    La Maréchaussée Royale Hollandaise, qui contribue à renforcer l’action des forces armées néerlandaises en cas de besoin, est chargée principalement d’assurer l’exécution des lois pour préserver la sécurité des citoyens.
    Elle relève du ministère de la défense, de la justice et également du ministère de l’intérieur pour la sécurité des membres de la famille royale et des installations aéroportuaires.

    Ses missions dans ce cadre, sont aussi diverses que variées et son organisation est adaptée :
    - la Maréchaussée Royale veille à la sauvegarde des institutions et de la dynastie Royale. Elle rend également les honneurs et assure la protection des hautes personnalités et des endroits sensibles (Palais, Résidence du Premier ministre, Banque centrale, etc.)
    - la sécurité de l’aviation civile et des aéroports fait partie des missions de la Maréchaussée Royale. Cette dernière est chargée d’y maintenir l’ordre et l’exécution des lois (surveillance des bagages, des passagers, etc.). La Maréchaussée hollandaise participe à la lutte contre la criminalité organisée (détournement d’aéronefs, prise d’otages, trafic de stupéfiants, etc.)
    - Pour le maintien de l’ordre et la prévention des infractions, la Maréchaussée Royale peut, si besoin est, apporter son concours à la police civile.
    - En plus du contrôle des ports nationaux la Maréchaussée participe, également au contrôle des postes frontaliers de l’Union Européenne. Pour cela, un contrôle mobile des étrangers est organisé régulièrement par la Maréchaussée Royale.
    - Dans le cadre du contrôle des étrangers, les personnels de la Maréchaussée Royale peuvent procéder au refoulement des étrangers en situation irrégulière et recevoir leur ressortissants dans le même cadre.
    Enfin, elle participe au sein des Etatsmajors multinationaux, par son activité de police militaire, exécutée au profit des forces armées étrangères et dans les quartiers généraux internationaux.

    Organisation :

    La Maréchaussée Royale qui est commandée par un officier Général compte un effectif près de 6000 hommes. Elle est articulée en six circonscriptions dirigées par un Etatmajor, articulé en divisions.
    Au niveau de cet Etat-major, il existe également un Bureau Central d’Investigation chargé de  renseigner, d’échanger les informations et d’entreprendre les enquêtes concernant les affaires les plus importantes. Ce bureau agit en étroite collaboration avec la Division Nationale d’Intelligence Criminelle.
    En matière de transport de munitions et de substances explosives, l’Etat-major dispose d’un service d’inspection nommé «Agence Inter-Service».

     Par ailleurs, la Maréchaussée Royale compte une brigade chargée d’effectuer des missions spéciales.
    Cette brigade d’appoint, qui est dotée d’un personnel qualifié et de moyens de pointe, est engagée chaque fois que des situations particulières l’exigent.
    La gendarmerie néerlandaise dispose d’une centaine d’escadrons couvrant l’étendue du Royaume, de pelotons anti-émeutes ainsi que de brigades et de postes installés dans les casernes, les ports et les aéroports militaires.

    Coopération internationale

    Dans le volet de la coopération, la Hollande participe fréquemment aux opérations de maintien de la paix sous l’égide de l’Organisation des Nations-Unis (O.N.U) pour prévenir les guerres et assurer la sécurité et la paix à travers le monde.
    Depuis 1950 le personnel de la Maréchaussée Royale a été déployé, dans le cadre de différentes missions onusiennes notamment en Yougoslavie et au Kosovo.
    Par ailleurs, la Maréchaussée Royale est devenue membre du consortium des forces de police à caractère militaire (FIEP) depuis le 29 octobre 1999 et a présidé cette association durant la période 2001-2002.
    En conclusion, la Maréchaussée Royale relève des ministères de la défense pour l’exercice de la police militaire et de la justice pour les missions préventives et répressives.
    Elle dépend également du ministère de l’intérieur pour la sauvegarde des institutions et la protection des points sensibles et adopte une organisation compatible avec les exigences de ses missions. Au niveau national, la gendarmerie néerlandaise collabore étroitement avec les autres départements de l’Etat et au niveau international, elle coopère efficacement avec les autres polices du monde.

     

    « Arrestation à Ain Aouda d’un malfaiteur ayant commis plusieurs délits Gendarmes du monde - La «Jandarma» Turque »