• Info Gendarmerie : Saisie de 62 passeports avec de faux visas pour «migrants clandestins»

    Info Gendarmerie : Saisie de 62 passeports avec de faux visas pour «migrants clandestins»

    Les éléments de la gendarmerie royale de Tagzirte ont démantelé une bande criminelle spécialisée dans le business de l’immigration clandestine. Les perquisitions ont permis de découvrir 62 passeports avec de faux visas. «Lhajja», la tête pensante, a été arrêtée.

    A Tagzirte, dans la région de Beni Mellal, le phénomène de l’immigration irrégulière prend parfois des aspects aussi sordides que dangereux. Nourri et alimenté par la crédulité et le mal-être des candidats à l’immigration, il représente une manne pour les trafiquants.

     Selon Assabah, le coup de filet réussi de la gendarmerie royale dans cette partie du pays a permis de mettre la main sur  une bande criminelle dont les tentacules s’étendent  jusqu’à Casablanca. L’arrestation, dimanche dernier, des quatre accusés, a permis de remonter jusqu’au cerveau de la bande: «Lhajja», une femme de 62 ans, coquette et moderne, écrit le journal dans son édition de ce vendredi 20 mai.

     Les personnes arrêtées servaient d’intermédiaires entre les clients, candidats à l’immigration et «Lhajja». Cette dernière faisait miroiter à ses clients la possibilité d’aller dans un pays d’Europe sans encombre, contre des sommes sonnantes et trébuchantes. Les candidats, naïfs et impatients, se précipitaient pour lui remettre leurs passeports et les sommes convenues qu’elle conservait chez elle, à Casablanca, où elle ne réapparaissait que lorsque de nouveaux clients se manifestaient.

     Mais, après une longue attente, les victimes de cette arnaque, désabusées, ont décidé de déposer plainte auprès de la gendarmerie. Laquelle ne tardera pas à découvrir le pot aux roses. «Lhajja», soumise à l'interrogatoire, a vite reconnu les faits qui lui étaient reprochés. La brigade judiciaire a cependant voulu déterminer d’éventuelles complicités.

     D’après les sources du journal, les perquisitions au domicile de «Lhajja», à Casablanca, ont permis de découvrir 62 passeports avec de faux visas. Deux autres femmes d'une cinquantaine d'années ont de même été arrêtées. L’homme qui servait de chauffeur, un jeune de 25 ans, a pris la fuite et demeure, pour l'heure, introuvable.
    Toute cette bande a été déférée devant la justice, mardi dernier, pour fraude, escroquerie, abus de confiance et complicité.

    Assabah

    « Info Gendarmerie : saisie d’une importante quantité de marchandises de contrebande Settat: saisie d’une importante quantité de marchandise de contrebande »