• Lissasfa: arrestation du «criminel au marteau»

    Une patrouille de la gendarmerie royale de Aïn Diab vient de mettre fin aux agissements d’un criminel notoire qui s’attaquait, de nuit, à des chauffeurs de taxi. Il assommait ses victimes à l’aide d’un marteau, avant de les détrousser et de les abandonner entre la vie et la mort.

    Lissasfa: arrestation du «criminel au marteau»

    Les chauffeurs de petits taxis rouges de Casablanca, surtout ceux travaillant la nuit, n’auront plus à craindre «l’homme au marteau».

     Selon le quotidien Assabah, dans son édition de ce mardi 20 septembre, cet homme serait un récidiviste qui aurait cumulé quinze années de prison dans différentes geôles du pays pour vols, viols, usage d’armes à feu. Il était, cette fois, recherché pour agression, de nuit, de chauffeurs de taxi qu'il dépouillait de leurs recettes.

     L'homme sévissait sur la corniche de Aïn Diab et dans le centre-ville. Il hélait, à une heure tardive de la nuit, un petit taxi et demandait au chauffeur de le déposer à Lissasfa, tout en le mettant en confiance en lui proposer de doubler le tarif de la course, au vu de l'insécurité régnant dans le quartier de destination.

     Arrivé à Lissasfa, au niveau d’un lieu isolé et obscur, le passager demandait à descendre et attendait que le chauffeur de taxi consulte son compteur pour lui asséner un violent coup de marteau à la tête avant de le détrousser. L’une de ses nombreuses victimes a d’ailleurs passé, entre la vie et la mort, plus d’un mois en salle de réanimation à l’hôpital Ibn Rochd.

     Les gendarmes ont arrêté le criminel à bord d'un taxi, sur la route d'El Jadida, lors d'un contrôle de routine. L'homme, âgé de 48 ans, a été écroué à la prison d'Oukacha sur ordre du procureur du roi.

    « Saisie de plus de 3 tonnes de chira en plaquettes à Ouled Taimala gendarmerie sur la piste de 130 véhicules 4x4 volés en Europe »